howahkan Hotah 15 janvier 2015 14:27

je saisis....oui. très bien.

la fuite pour moi n’est pas nécessairement du tout un réflexe de survie, la pensée analytique le traduit en ce sens..moi derriere la fuite je vois la pensée qui rencontre l’inconnu ....ou le connu qui est malmené donc qui n’est plus conforme à mes désirs..alors j’essaye de fuit ce que je ne veux pas voir..son opposé intellectuel est le pseudo courage par la force mentale ou physique .....

Dans le fond y a t’ il meme tentative de survie ou fuite de l’inconnu ? je n’ ai aucune réponse mais je ne suis pas sur de rien a ce stade...la question reste là en suspends....je ne cherche pas de réponse...je pourrais dire pourquoi mais c’est trop long et sans doute fastidieux..

.

la fuite va amener l’humain en tant que celui qui apporte des solutions humaines par la pensée ,en general d’ailleurs le fait de fuir fait que elles ne sont plus liées au problème du tout,c’est inévitable...le problème reste alors enfouis...

la non fuite qui ne peut être decrite, ne pas fuir est non descriptible ,c’est une action précédée d’une très courte pensée vitale de renoncement à utiliser la pensée sous le poids de la douleur mentale, la douleur qui prends le relais,si elle est vécu elle n’est plus et là , à chacun d’y aller ou pas pour voir ce qui se passe alors...........douleur mentale qui devient de plus en plus dilué, de moins en moins forte plus on la saisis tôt, mais que l’on repère toujours comme signal d’erreur alors..carrément des le début..

et la les solutions se montrent d’elle meme par la vison du problème non provoquée par l’analyse ..je ne peux en dire plus car je ne cherche pas à analyser...sans laisser libre le catalyseur qu’est la douleur,qui au début n’est pas douleur du tout mais juste un signal de léger désagrément remarquable ,sans cela seule la pensée dirige le cerveau et va empêcher l’autre capacité de se mettre en route...ceci doit se passer non pas à la naissance mais vers l’age ou je commence a vouloir que les choses que j’aime durent......que ce soit conscient ou non conscient

je crois que je vais laisser notre discussion et échange là pour le moment...
c’est largement assez dense ...

je ne pense pas que l’on puisse pour le moment apporter plus d’eau au moulin ...le media n’est pas l’idéal bien sur....

merci pour cet échange inattendu et impromptu...

au plaisir de te rencontrer à nouveau......


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe