César Castique César Castique 18 janvier 2015 23:11

"Tu veux dire que comme toi tu les considéreras toujours comme des étrangers, ils ne pourront jamais être intégré ?"


Quand la Commission nationale consultative des droits de l’homme commande un sondage et que cette enquête révèle que 74 % des Français, estiment qu’il y a trop d’immigrés en France, ce ne sont pas des Allemands, des Américains et des Anglais qui sont visés. 


En revanche, il est évident que ce "trop d’immigrés" englobent des Antillais, des Canaques, des Tahitiens, et des centaines de milliers d’allogènes naturalisés, ou nés en France


"C’est intéressant comme ouverture d’esprit non ?"


Captivant smiley

 

"Pourtant ce n’est pas si compliqué de demander à quelqu’un si il se sent français, si il accorde de l’importance à la liberté ...."


Et c’est encore plus facile de répondre « Oui » sans réfléchir, parce que ça ne mange pas de pain.


« Ton discours laisse à penser qu’en fait tu ne veux surtout pas qu’ils s’intègrent. »


Le problème ne se situe pas à ce niveau-là, puisque je ne sais pas en quoi consiste l’intégration*. Le problème, c’est que ces gens ne soient plus perçus comme des étrangers (immigrés) en dépit du fait qu’ils ont des « têtes d’étrangers ». D’où les 74 % mentionnés ci-dessus.


* Est-ce que le type qui a un boulot régulier, qui paie ses impôts, ses taxes et ses factures ponctuellement, qui n’a jamais eu de démêlés ni avec la police ni avec la justice, mais qui, hors du boulot, ne fraie qu’avec des musulmans, et a installé une parabole sur son balcon, pour regarder la télévision de là-bas, parce que les chaînes françaises sont pleines de programmes immoraux, est bien intégré ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe