izarn izarn 22 janvier 2015 18:20

Je suis d’accord avec l’analyse de Jacques Sapir :
- Il s’agit d’un effet d’annonce. La BCE n’est pas la Fed.
-Ce sont les banques centrales nationales qui vont acheter les produits toxiques à 80%
Forcement ils sont toxiques, s’ils ne l’étaient pas pourquoi les banques n’arriveraient-elles pas à les rouler ? (Emissions d’obligs pour couvrir des obligs)
-Cela facilite la sortie de l’euro, puisque, selon la BCE, ainsi chacun sa merde...
-Propagande débile pour couillon....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe