roman_garev 6 avril 2015 11:18

@Fifi Brind_acier

Ce n’est pas exclu. Quoique espérer « un coup d’état » en Russie provoqué par un meurtre d’une personne tombée depuis longtemps en désuétude me parait naïf, senon débile, de la part des États-uniens. 

Mais malgré cela l’interview (un banalité reprise pour une n-ième fois), ni surtout Fedorov lui-même (un lèche-cul nationaliste et « libérateur des Russes en Russie »), ne deviennent point « intéressants ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe