jack mandon jack mandon 13 avril 2015 19:51

@rocla+

Des doutes m’étreignent, je me suspecte, je sens poindre le dénuement,
car enfin le confesse, ne consomme le vin, encore moins spiritueux, que nenni

mais songe à mes aïeux qui ne s’en privèrent point.
Et pourtant je ne trinque pas ?

Enfin tout cela est bien fâcheux. Me voici dévoré de noires songeries,
Vous, maintenant voguant, sifflotant, bien ingrat devant mon désarroi


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe