egos 21 mai 2015 16:15

@Spartacus


sur ce point précis, corrigeons une erreur récurrente, 

le pib équivaut +- au compte d’exploitation d’une entreprise, notion (très synthétique) crée afin d’évaluer les performances économiques d’une nation, les ventiler par secteur d’activité et assoir la politique fiscale *

la richesse , tjs mal cernée mais en définitive la question reste ds la plupart des cas éludée, au bilan (actifs, passif, trésorerie, cpte pertes et profits, immi et amortissements ...)


* le choix des admin centrales relayé par les partis politiques au pouvoir (Fillon Sarko, Hollande succédant à leurs illustre prédécesseurs semble s’être porté sur une taxation ts azimuts, hormis ceux qui pour des raisons diverses peuvent s’y soustraire

 position qui peut apparaître également comme un non choix, ns rapprohant du sort réservé aux Grecs en complément d’autres convergences

une idée reçue veut que la fiscalité daux Usa soit légère pour les hauts revenus, ce qui est faux,
ce pays soufre de certains travers constatés ici, évasion fiscale, prépondérance de la finance etc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe