Jean Keim Jean Keim 21 mai 2015 18:00

Bien sûr qu’il est impossible d’imaginer que le monde puisse fonctionner sur d’autres bases comme par exemple le partage du travail « utile » et la répartition de ce qu’il produit. 

Bien sûr que celà est impossible car qui pourrait désirer vivre dans un monde solidaire où chacun se préoccupe de savoir si son voisin de rue, son collège de travail va bien et de lui proposer un coup de main en cas que de besoin. 
Bien sûr que mon pauvre écrit débile est une utopie, ce sont les gens très intelligents qui l’affirment, c’est le leader politique, le sénateur, le rentier actionnaire, le pdg, l’économiste qui le disent et forcément qu’ils sont intelligents puisqu’ils connaissent les méthodes pour bien vivre de notre riche, super riche monde, pour cette caste l’équivalent du smic est de l’argent de poche.
Bien sûr qu’ils ne se rendent pas encore compte que leurs privilèges jamais assez importants sont comptés et qu’ils rejoindront le rang des miséreux avec une plus grande difficulté encore à survivre, ils avaient tant avant, car ils vont perdre leurs privilège, un jour proche ceux qui sont au-dessus trouveront qu’ils ne sont plus utiles et les rejetteront.
Et un jour tout s’écroulera mais saurons nous en tirer la leçon, car la plus grande erreur que nous commettons est de croire que les facteurs agissants sont extérieurs à nous mêmes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe