jack mandon jack mandon 23 mai 2015 23:35

@juluch

Le florilège de Baudelaire, vous a sans doute appris à vous défendre. Impressionné que je suis, par la cavalerie lourde qui vous sert d’icône aujourd’hui.

Merci de votre visite.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe