Pie 3,14 10 octobre 2015 10:26

@Pomme de Reinette

De quelles énormités parlez-vous ?

Je connais comme vous les péripéties de l’autorité palestinienne qui aboutissent à la prise du pouvoir par le Hamas. Israël n’en est pas directement la cause, vous avez raison de le souligner, mais certains observateurs ont affirmé que le pays avait des responsabilités indirectes. 
Pendant longtemps l’objectif principal était d’affaiblir Arafat et le Fatah et pour cela Israël a systématiquement favorisé en sous-main l’émergence de forces opposées mêmes si elles étaient violemment anti-israéliennes.
Le Hamas n’est certes pas une création d’Israël mais il y a eu de la complaisance sur le terrain (pas dans le discours officiel). Il est probable que la corruption et l’inefficacité des responsables Fatah de l’Autorité palestinienne n’auraient pas suffi à leur faire perdre le pouvoir si le Hamas n’avait pas été un peu laissé tranquille afin que les frères ennemis puissent s’entretuer. 

Quant au pays, il est beau, il possède un fort potentiel touristique balnéaire et culturel d’autant qu’il y a les infrastructures et un niveau de vie élevé. Cependant, la règle de base en matière de tourisme est la sécurité. De ce point de vue l’image d’Israël est brouillée. Il apparaît comme un pays de tensions, plus ou moins en guerre et malgré les efforts intenses des organismes de promotion, les flux ne décollent pas, ils sont majoritairement affinitaires et familiaux.

Cela n’a pas grand chose à voir avec la propagande médiatique en France. Cela a plus à voir avec l’image que donne ce pays à l’international : une classe politique qui ne veut pas d’un état palestinien, obsédée par les chiites et l’Iran en particulier, un pays barricadé et militarisé au milieu d’un Proche-Orient en feu. Difficile de vendre le charme des marchés de Jérusalem en ce moment...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe