bakerstreet bakerstreet 15 octobre 2015 12:52

@Aristide

Disons que j’aime bien défendre le diable parfois. Mais que cela est lié aux cris d’orfraie de certains, qui passent devant des situations plus aberrantes, s’arrêtant ici au premier degré visible. L’indignité repose sur le fait d’imposer à l’autre une violence, et celle ci, en dehors du premier degré auquel beaucoup s’arrêtent, est absente, jusqu’à preuve du contraire. Car apparemment cette expérience très limitée, consistant à tenir une arme au chargeur vide, et de mettre en joue de façon virtuelle, a beaucoup plu aux gamins. Expérience d’ailleurs qu’ils peuvent faire sur un stand de fête foraine sans que personne ne pense à s’indigner. 

Quand aux jeux électroniques, autre débat, mais il a été montré souvent que les psychopathes aux states ont été très souvent des joueurs compulsifs. Cette réalité virtuelle là est redoutable, car trop proche de la réalité, et incitative car jouissive ! Par contre le tireur réel aura des barrières psychologiques. On le conçoit assez. Facile de tirer sur une cible, mais c’est plus difficile de tirer sur un homme ! Tout militaire qu’on soit. Les militaires américains se sont rendus compte ainsi que leurs tireurs d’élite perdaient de leur précision, quand ils passaient de la cible ronde à la cible ayant un aspect humain, en raison de cet aspect inconscient...Un vrai problème pour eux, car alors cette distorsion en situation de guerre pouvait être encore pire....Mais depuis que les même tireurs alternent vrais exercices au pas de tirs, et jeux guerriers avec consoles, où ils tirent dans des situations virtuelles, cet handicap, si l’on peut le dire ainsi, a été totalement dépassé....Plus de différence, quand on passe d’une cible l’autre. Voilà qui montre bien que la réalité virtuelle impose son intelligence et son manque totale de compassion sur la vraie vie, formant des psychopathes froids et précis...Un sujet de réflexion qu’on pourrait proposer aux gamins...Mais peut être déjà avant ça aux adultes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe