fennecfou (---.---.84.162) 15 janvier 2007 16:31

Article simple mais révélateur.

A vrai dire le journalisme fait probablement partie de la catégorie des illusions mal-fondées en cela qu’il est illusoire de lui demander une parfaite objectivité. Au même titre que la philo, la socio et les sciences « dures », rien n’est totalement exempt d’influences aussi diverses qu’inattendues et ceux qui voudraient nous faire passer l’un de ces domaines pour celui des oies blanches sont au choix naïfs ou malhonnêtes.

Alors au delà de la servitude ou du suivisme (même si pour l’occasion il ne me fut pas tant désagréable), la sphère journalistique n’est ni plus ni moins dépositaire d’objectivité, pas même dans la profession de foi émue (la main sur le coeur ect), que d’autres.

Et passé la dernière présidentielle, le ouisime poussif et méprisant en faveur de la constitution européenne de la majorité des médias aura fini de me convaincre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe