asterix asterix 24 novembre 2015 14:42

La junte thaïe assassine ?
Oui, c’est vrai !
Mais où se situe l’alternative ? Thaxin ? Ce n’est guère mieux et, vu les assassinats de masse ( la guerre du Yabba - la répression du sud musulman ) peut-être même pire.
En Thaïlande, rien ne changera. Ce pays ne parviendra jamais à être une démocratie car le vote s’achète ouvertement.
C’est celui qui paye le plus qui gagne, c’est facile à comprendre.
Dès lors en quoi une élection est-elle nécessaire ? Que ce soit la junte ( les jaunes - la maison royale ) ou les rouges ( la police - Thaxin ) cela ne changera strictement rien à la situation du peuple.
Et il y a un paramètre que l’auteur ne relève pas : quelle que soit l’autorité dont il dépend, le Thaï s’en fout. Sa seule préoccupation est de ramasser le plus d’argent possible sans rien faire ...ou le moins possible et le choix se résume à l’allégeance envers l’un ou l’autre des deux réseaux mafieux : les flics ou l’armée à l’exclusion de tout autre.

Pour la Birmanie, j’ai une position qui n’est pas celle communément admise par notre monde occidental. Les élections qui viennent d’y avoir lieu et assuré le triomphe d’Aug San Suu Khi n’ont rien de démocratique. Elles ont juste assuré la main-mise de l’ethnie burma sur tout un pays où elle reste minoritaire.
Il n’y a pas que les Rohingha, loin de là...
Je vous livre, non pas un article politique, mais quelques souvenirs marquants des contacts glanés en cinq ans avec différentes minorités. Vous en conclurez ce que vous voulez :
http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2015/11/09/birmanie-est-ce-vraiment-l-ouverture-a-la-democratie-5713646.html&nbsp ;


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe