Julien (---.---.227.52) 9 janvier 2007 17:18

« JE RAPELLE QUE LE THEME EST ESPERANTO ET ENSEIGNEMENT , donc, en ce qui concerne la polémique eo-anglais, elle n’a rien a y faire sur ce theme. »

Veuillez m’excuser mais étant donné votre position (de défenseur d’une cause qu’on pourrait presque qualifier de « perdue » : l’espéranto...) je vous trouve plutot agressif et peu-ouvert à la discussion. Comment voulez vous que votre sujet ne dévie pas sur un « polémique esperanto-anglais » ?

Vous dites que le thème est « Esperanto et enseignement » alors je rentre dans le jeu et, fatalement, je me demande quel est l’intérêt d’enseigner (et donc d’occuper des cases horaires de cours qui auraient pu être utilisées par d’autres matières) une langue à vocation universelle alors même qu’il en existe déjà une : l’anglais (et oui on en revient forcément à la polémique que vous voulez à tout prix éviter...).

Biensur, vous pourrez toujours me dire que l’esperanto est dix fois plus facile à apprendre que l’anglais, je vous répondrai que l’anglais n’est pas devenu une langue universelle parce que c’est une langue facile mais parce que c’est la langues parlée aux Etats-Unis, autrement dit, dans la première puissance économique et militaire mondiale.

Alors vous me direz, la question que vous posez n’est pas le sujet de mon article. Et je vous répondrai, que certes nous dévions, mais qu’avant de proposer l’enseignement d’une discipline à l’école, il faut en prouver l’utilité ! On ne va pas allourdir l’emploi du temps de gosses, qui par ailleurs ont déjà pas mal de connaissances à engranger en peu de temps, avec une matière simplement parce que vous avez décidé que ça en valait la peine.

Je pourrais enfin, reprendre et discuter tous les arguments (notamment celui évoquant la complexité de l’orthographe français -ou française ? j’ai un doute tiens...-) que vous avancez en faveur de l’esperanto mais mon commentaire ferait 3 pages de long. D’où la nécessité d’être pragmatique et de raccourcir le débat à cette question : qu’est-ce que l’espéranto apporterait de plus par rapport à l’anglais, très objectivement ? Rien.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe