Daniel Roux Daniel Roux 10 décembre 2015 09:09

L’auteur manque d’objectivité et de logique.

Une concession est un bail d’exploitation à durée déterminée et non un transfert de propriété.

Reprenons depuis le début.

1) Jospin et Chirac signent, à Lisbonne, un traité prévoyant la privatisation des grandes entreprises publiques.
2) Sarkozy privatise EDF et GDF.
3) Ni le PS, ni l’UMP, après leur forfaiture sur le référendum de 2005, ne prévoient d’organiser de référendum sur la question de la nationalisation des réseaux stratégiques : Énergie, eau, télécoms.

La première conclusion logique est que EDF et GDF ne sont plus des entreprises publiques et dans ce cadre, il est normal qu’elle se soumette à la concurrence lors du renouvellement des concession.

3) En France, l’attribution des concessions est l’objet de contrats dont les termes sont trop souvent dictés par les groupes financiers privés, soit directement, soit indirectement, sous la pression de ceux qui nous gouvernent, élus grâce à l’appui de ces groupes financiers.

La corruption généralisée est à l’origine du dévoiement du principe de libre concurrence, comme de nos institutions. C’est cette corruption des élites qui, in fine, a conduit notre pays à la ruine.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe