jipebe29 jipebe29 18 décembre 2015 16:49

) Encore faudrait-il que l’action hypothétique du CO2 (gaz de la Vie su Terre) soit prouvée. Or, non seulement elle ne l’est pas, mais elle est réfutée par les observations. 


Il y a eu un petit réchauffement de +0,8°C en 150 ans, à la suite de la fin du Petit Age Glaciaire, c’est sans doute un rééquilibrage naturel, avec des incertitudes sur la période 1880-1930 (précision des centrales de mesure, faible couverture géographique). Et, depuis 19 ans, il n’y a plus de réchauffement global, malgré une inflation de nos émissions de gaz satanique, et les projections des modèles numériques divergent de plus en plus des observations. 

Compte tenu des cycles climatiques bien documentés, de périodes 1000, 230 et 60 ans, que le GIEC, curieusement, ne prend pas en considération, nous allons vers une période de refroidissement, qui devrait se manifester vers 2020-2025. Voir cette conférence du Pr Gervais : http://www.institutschiller.org/Le-climat-reel-valide-t-il-les  


Quant au CO2, quelle que soit son origine, il n’a aucune action mesurable sur la température, et la part de CO2 anthropique émis ne fait que 4% environ de toutes les émissions naturelles (source : rapport AR5, page 471, figure 6.1). Si le CO2 avait une action sur la température, comment se fait-il que, lors de périodes anciennes à fort taux (8000 ppm) la planète ne se soit pas embrasée, comme cela aurait dû être le cas selon les thèses hypothétiques du GIEC. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe