bakerstreet bakerstreet 12 janvier 2016 23:33

@alinea
Pourquoi ne pas traîner l’état français devant les juridictions internationales, les conventions au niveau de l’Europe protégeant normalement les espèces protégées et les bassins versants, hors celui de N.D.D. landes l’est doublement. Les responsables devront rendre des comptes, tant au niveau juridique qu’au niveau éthique, environnemental. 

Qu’est ce à dire de cette foutue COP ? Juste un exercice oratoire pour les énarques ! Hollande, les deux pieds devant les plaques commémoratives, reste muet comme une carpe... 
Pourtant partout des voies divergentes. Même Nicolas Hulot vient de décrocher courageusement de son mandat d’ambassadeur de la planète, pourtant surement plein d’avantages, pour retrouver sa liberté. La première chose qu’il a déploré, c’est l’acharnement des politiques, trop lâches pour oser mettre Vinci en échec....
Quand au tourisme, les projections sont tout aussi douteuses. Comment croire que les gens auront envie de se déplacer dans un monde de plus pareil, d’un bout à l’autre, avec des risques d’attentats et de violence concomitants à cette mondialisation, qui brouille les esprits. 
Nous sommes dans des paradigmes des années 60, des postures d’has been, et d’actionnaires cramponnés à leur contrat hautement lucratif, concédé par un état complice !
Le futur, et son exotisme : Cultiver, récolter en vase clôt, faire fructifier l’économie locale, mettre un coup d’arrêt aux transports, source d’une gabegie et d’une pollution invraisemblable, ce projet en étant une expression flagrante. 
La lenteur plutôt que la vitesse, et le durable plutôt que le jetable. Voilà le seul avenir possible, en plus il est harmonieux, et rendrait les gens moins cons...C’est peut être ça le danger, pour ceux qui pensent qu’après eux,...Bof, la fin du monde peut arriver.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe