Pierre Pierre 24 janvier 2016 17:57

@roman_garev

Si Poutine n’a pas reconnu l’indépendance de la RPD et de la RPL grâce aux conseils de Sourkov c’est à mettre à son actif. Je devrais vérifier pour la reconnaissance de la junte mais je ne crois pas que Poutine l’a fait. Poutine avait dit que Ianoukovitch était fini, cela c’est vrai. Si je me souviens bien, il n’a reconnu le nouveau président qu’après les nouvelles élections. Si c’est grâce aux conseils de Sourkov, c’est aussi à mettre à son actif. C’est du réalisme et tactiquement bien joué.
Pour son rôle dans le rattachement de la Crimée, n’oubliez pas qu’il est justement sanctionné par les Occidentaux pour cela.
Pour l’influence de Nuland dans la politique étasunienne en Ukraine, elle avait quasiment carte blanche de la part d’Hillary Clinton. L’enseignement qu’on peut tirer de sa conversation complète avec Pyatt est que c’est elle qui prenait les décisions.sans se référer au président. Il me semble que c’est avoir beaucoup de pouvoir pour une fonctionnaire secondaire. Pensez-vous que Sourkov avait le même pouvoir ?
Je pense vraiment qu’elle était prise dans une euphorie de toute puissance et que la conversation avec Surkov lui a fait prendre conscience de la réalité. Il y a des fuites qui vont dans ce sens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe