clar 29 janvier 2016 02:52

On s’offusque, à juste titre j’estime, de cette pudibonderie.

Mais avisez-vous de prendre dans un parc un bain de soleil dans la même tenue que ces statues, ou de plonger ainsi (dé)vêtue dans la piscine municipale : vous risquez l’interpellation, voire des poursuites judiciaires.

En matière de pudibonderie, l’Iran est bien sûr pire que nous, mais il s’agit d’une différence de degré, pas de nature.
En France, on tolère une nudité en statue ou peinture (et encore ! il n’y a pas que Facebook pour la censurer), mais une nudité réelle, ah ça non !

Nous avons toujours un rapport malsain au corps et à la nudité. Tartuffe supporte aujourd’hui de voir une nudité en statue, mais ne la supporte toujours pas si c’est en chair et en os.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe