doctorix, complotiste doctorix 10 février 2016 17:19

@cathy

D’accord.
Mais les USA, après avoir viré Peugeot d’Iran, commençait dès 2014 à préparer le terrain pour Chrysler (et Boeing, Cisco...).
D’autre part, les seuls réacteurs de fusée disponibles aux USA étant russes (RD-180), le pays de l’exceptionalisme a décrété que ces moteurs ne seraient pas concernés par les sanctions.
Autrement dit, on garde nos légumes et nos Mistral, Peugeot perd des fortunes en Iran, mais pour les USA, le petit commerce continue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe