Hermes Hermes 10 février 2016 17:13


Bonsoir,

N’est-ce pas le lot de tous les empires de dégénérer en catastrophe humaine ? On a simplement démultiplié le pouvoir de nuisance de ces mécanismes avec les connaisssances scientifiques.

L’homme, lui, est inchangé et ne se connait pas plus (peut-être même moins) qu’à l’age de pierre.

 « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

Ce qui est reproché aujourd’hui aux USA se reproduira à l’identique et sans doute pire par l’empire qui leur succédera, si l’homme n’évolue pas vers plus d’être et moins d’avoir. Cela n’excuse rien, bien sûr !

L’absence de vie intérieure et la fuite vers le matérialisme consumériste produit une impasse personnelle et planétaire.

L’urgence est dans la pratique de la présence à soi-même, c’est à dire le développement de la conscience de soi, ce qui passe par l’intégration de tout ce que nous vivons et qui nous entoure. La conscience est d’essence totalement positive. Il n’y a pas d’autre maître que soi-même dans cette quête et pas d’autre ennemi que soi-même.

A chacun de faire le chemin et d’agir et de parler en conséquence...

Bonne soirée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe