Abou Antoun Abou Antoun 20 février 2016 11:13

Bonjour ricoxy,
Bien que ne vous ayant encore jamais rencontré, je vous connais depuis 2010 ...
J’ai découvert votre site, un peu par hasard et je me suis plongé dans sa lecture avec délices.
J’admire en vous un grand défenseur de la langue, de la culture française et de la civilisation en général.
J’admire d’autant plus votre acharnement à défendre le bien parler dans notre pays que vous connaissez d’autres cultures et d’autres langues. il ne s’agit donc pas chez vous d’un réflexe franchouillard, mais bien d’une lutte sur le plan des idées.
La lecture de votre site m’a appris beaucoup de choses et m’a donné confiance en moi-même. Cela peut sembler bizarre, mais réfléchissez-y ; nous sommes bombardés tous les jours par une ’information’ qui en plus d’être perfide est du point de vue de la forme souvent du pur charabia. A la fin, avec les répétitions, on finit par se poser des questions sur soi-même. Est-on encore dans le coup, est-on de plus en plus déphasé ? Fort heureusement à chaque fois que je lis et que j’entends des expressions à la ’néo-con’ (elles sont de plus en plus nombreuses), j’ai la possibilité de vérifier dans votre lexique que je n’ai pas rêvé et que je suis d’une certaine façon ’normal’ pour ce qui concerne l’usage de ma langue.
Vous trouverez sur ce site, de nombreux lecteurs cultivés ayant la même préoccupation que vous et moi et qui apprécieront vos articles à leur juste valeur.
Vous trouverez également des perturbateurs crétins n’ayant rien d’autre à faire que de répandre leur prose misérable sur tous les articles, sans doute sous l’effet de l’alcool ou d’autres drogues. C’est ce qu’on appelle des ’trolls’, vous nous en parlerez un jour dans vos rubriques très en détail.
Je me félicite de la parution de cet article qui sera, je l’espère bientôt suivi par d’autres.
Chacun pourra apprécier votre travail et votre professionnalisme.
Je vous renouvelle tous mes encouragements.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe