Abou Antoun Abou Antoun 25 février 2016 17:36

 Cela dit, nous avons bien « ordinateur », et non « calculateur » ou « computeur  ».
Et cela c’est fort regrettable mais encore une fois pas d’autre choix que de respecter un usage bien établi.
Pour la petite histoire voici un extrait du wiktionaire :
Du latin ordinator (« celui qui met de l’ordre, ordonnateur »). Le sens moderne a été proposé par le professeur de philologie Jacques Perret dans une lettre datée du 16 avril 1955 en réponse à une demande d’IBM France, dont les dirigeants estimaient le mot calculateur (computer) bien trop restrictif en regard des possibilités de ces machines. (C’est un exemple très rare de la création d’un néologisme authentifiée par une lettre manuscrite et datée.)
Le choix idéal eut été computeur, réservant le mot calculateur aux humains qui font des calculs mathématiques (ou autres). Computeur eut été proche de l’anglais computer mais parfaitement français. De fait un ordinateur, c’est essentiellement une machine qui calcule, et tous ceux qui connaissent le langage d’assemblage le savent bien. Curieusement Jacques Perret, trouvant le mot ’calculateur’ trop restrictif propose un terme plus restrictif encore. Selon lui, ces machines seraient tout juste bonnes à mettre de l’ordre (à trier) ce qu’elles font bien évidemment parmi tant d’autres tâches relevant toutes du calcul. L’ordinateur peut maintenant être vu comme une machine à célébrer des ordinations (sacerdotales ?).
Mauvaise pioche ! mais c’est passé dans les mœurs. 
Но eto, что я действительно думаю об этом. А по-русски они говорят « компьютер ». 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe