DDZ57 26 avril 2016 17:03

1) Contrôler au sens d’être maître

2) CONTRÔLE, CONTRÔLER

« Contrôle » est un des anglicismes insidieux les plus envahissants, désignant abusivement l’action de déclencher, d’arrêter et d’une façon générale d’assurer la marche d’un appareil, ou le dispositif permettant cette action. Ce qui en français doit se traduire par « commande ».

« Control » désigne également l’opération qui consiste à maintenir une grandeur entre des limites fixées, ce que le français exprime par le mot « régulation ».

Faut-il rappeler qu’un contrôle est une vérification, et non une commande ? Un poste de contrôle n’est pas un poste de commande. Et « attitude control » n’est pas un « contrôle d’attitude », mais une « commande d’orientation »… Ce dernier exemple montre comment une transposition superficielle peut trahir le sens jusqu’à la caricature.

La situation est plus grave encore pour le verbe « contrôler », qui a dû faire place aux acceptions anglaises, abusives en français, signifiant « maîtriser », « diriger ». Les gouvernements qui « contrôlent la situation » sont en réalité des gouvernements qui « maîtrisent » (ou affirment maîtriser » la situation. Comment dire sans périphrase, cependant, que tel groupe financier détient la majorité des actions dans une société ? On ne peut dire qu’il la possède, ni qu’il la dirige, et « contrôle » apparaît comme seul recours.

Mais, on devrait sentir l’absurdité de phrases comme : « À 2 heures du matin, les pompiers contrôlaient l’incendie », ou : « L’équipe de Strasbourg a contrôlé le match de bout en bout. »

Source : Michel Voirol – Anglicismes et anglomanie, pages 97 et 98.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe