julius 1ER 26 février 2016 14:38
J’imagine que vous savez ce que signifie « lumpenproletariat » et que vous savez que cette classe sociale s’allie la plupart du temps avec les possédants, contrairement à l’idée classique qui prétend que c’est lorsque l’on a rien à perdre que l’on devient révolutionnaire.
@amiaplacidus

ami placide je tiens à ta disposition les oeuvres de Lénine qui parle de l’alliance « objective » du prolétariat et des forces réactionnaires, !!!!!

 mais attention ..... lorsque l’on parle d’alliance objective, il ne faut pas se tromper sur l’acception ou la définition du terme .... il ne s’agit pas d’un contrat ou d’une cause commune mais d’une erreur tactique si je puis dire du prolétariat qui parfois en voulant ménager le patronat ou les forces conservatrices en place .... finalement à l’insu de son plein gré fait le jeu de celui-ci !!!!! 

quand à l’idée classique dont tu parles c’est une chimère ..... Lénine disait que l’on ne nait pas révolutionnaire.... mais qu’ on le devient et pas par hasard ou parce que l’on a rien à perdre mais parceque l’on a pris conscience de son appartenance à une classe sociale !!!

et que pour ne pas être les éternels perdants il fallait que la classe des opprimés devienne à son tour l’oppresseur !!!



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe