César Castique César Castique 27 février 2016 10:33

@Le421

« ...il faut des abrutis, pas des gens qui réfléchissent. »



Moi, il ne me faut rien du tout, je ne suis que spectateur, puisque les circonstances de la vie ne m’ont pas placé à un poste de metteur en scène.


Pour ce qui est de réfléchir, il y a tant de directions dans lesquelles on peut le faire, qu’il y a forcément des gens qui réfléchissent dans ce qui me paraît être le juste sens.


Et pour ce qui est de réfléchir au sens où vous, vous l’entendez, je ne crois pas que ce soit une bonne façon de s’y prendre que de se référer à des théories, avec termes et expressions d’époque incorporés, nées en des temps où le prolétaire consacrait la moitié de ses revenus à l’alimentation (contre 15 % de nos jours) et vivait dans un taudis aussi insalubre que l’environnement urbain,dans lequel il baignait.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe