bakerstreet bakerstreet 24 mars 2016 14:30

@Shawford
Moi, cet exercice m’apporte beaucoup de sérénité. L’imaginaire bat la campagne quand on roule. J’ai fait des courses étant jeune mais tout cela est derrière moi, même si je ne peux m’empêcher de suivre les épreuves à la télé, tout en sachant la vanité de la chose. Mais cela appartient à une certaine irrationalité qu’il faut me supporter, sinon l’enfant qui est toujours en moi me rendrait fou. Je n’ai jamais eu confiance dans le QI. En le multipliant par 3,14 on n’obtient rien du tout. Faisons confiance en la roue et en son diamètre. 

Bref, le voyage commence dés le premier tour de pédale. Je pratique souvent aussi le tandem, une discipline qui n’a pas son pareil pour alimenter les conversations et les rencontres. Tout est prétexte, et on ne voyage pas de la même façon à pied, en vélo, ou en moto que je pratique aussi. Mais s’il me fallait choisir entre les deux, le vélo bien sûr l’emporterait, bien qu’il soit plus dangereux, car il n’y a de pire danger que ceux qui viennent de derrière. 
Beaucoup d’écrivains ont écrit sur le vélo, en commençant par Zola, et Wells ; un engin qui a beaucoup travaillé d’ailleurs pour l’émancipation de la femme, et des gens pauvres, leur permettant de sortir de leur périmètre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe