vfcc 30 mars 2016 17:57

@exocet

L’ASN émet des directives que doivent suivre les exploitants français (Actuellement il n’y en a qu’un EDF).
Si ces directives changent dans le temps, il est normal que les couts d’exploitation soient modifiés pour s’adapter aux exigences de sécurité.
A ma connaissance EDF est en accord avec cela. Il est logique que cette société publique demande une augmentation des tarifs pour pouvoir réaliser les demandes de sécurités légitime.
Si EDF va mal, c’est en partie par ce que justement l’état (pour des raisons électoralistes) refuse l’augmentation du prix nécessaire due à ce besoin en sécurité croissant qui doit être répercuté sur le prix de vente.

Si EDF va mal c’est aussi (surtout ?) par ce que la politique de Bruxelles impose à l’état français une « libre concurrence » .
La loi NOME oblige EDF a revendre 25% (le wiki dit 100 Twh) de sa production a prix fixé par l’état à une « concurrence »
https://fr.wikipedia.org/wiki/March%C3%A9_de_l’%C3%A9lectricit%C3%A9_en_France
Entre parenthèse, une concurrence qui assure à ses clients que l’énergie qu’ils vendent est 100% « d’origine renouvelable » alors que le seul gestionnaire du réseau de distribution est ERDF et qu’il est strictement impossible de connaitre l’origine d’un kwh d’énergie sur ce réseau.

A ceci s’ajoute l’obligation d’achat de l’électricité dite « renouvelable ». Soit de la production intermittente, de petites installations, néfaste pour le réseau (je vous laisse trouver pourquoi sur internet).
Regardez votre facture EDF, la ligne CSPE ne fait que croitre.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Contribution_au_service_public_de_l’%C3%A9lectricit%C3%A9

Lorsqu’il faudra démanteler une centrale, EDF provisionnera l’argent nécessaire sur le nombre d’année du projet. Évidemment si l’on empêche avant et pendant à EDF d’être rentable, il y a des chances que cela soit difficile. Sinon aucun soucis financier. Alors pourquoi ne pas augmenter le prix de l’électricité comme EDF le demande ? Cela ferait de cet acteur un « mauvais concurrent » dans le marché libéral imposé et il disparaitrait naturellement.

La France en train de rater un développement d’énergie durable ? C’est votre avis.
Je voie la fusion nucléaire comme une recherche utile. Il sera facile de dire en cas d’échec « on l’avait bien dit » mais jusqu’à preuve du contraire, si ce procédé est maitrisable par l’homme, ce sera une révolution au même titre que la maitrise du feu.
Je voie aussi « EDF Energies Nouvelles » qui subventionne la recherche dans d’autres sources d’énergie.
ERDF qui subventionne la recherche sur un réseau « intelligent » http://www.natura-sciences.com/energie/innovation-energetique-smartgrids866.html

Bref, tout le monde veut une énergie produire avec la plus grande sécurité, qui ne pollue pas et qui en plus coute le moins cher possible. Il y a plusieurs scenarii et en France nous avons le scénario 13-14% d’hydraulique, 74% de nucléaire qui assurent le besoin et le reste qui pollue massivement ou qui est intermittent 8% de thermique et 3-4 % d’éolien / solaire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe