Pascal L 2 mai 2016 23:13

@Ar zen
Les technos informatiques actuelles permettent de mettre en place une démocratie directe et c’est plutôt une bonne chose. Mais la Suisse a un petit quelque chose en plus qui rend ce référendum là possible : C’est le seul pays que je connaisse où la banque centrale n’a pas le monopole de l’émission monétaire. La banque WIR est une banque mutualiste qui émet sa propre monnaie qui n’est pas basée sur le Franc Suisse. Le Franc WIR existe depuis les années 30 et est partagé par les 70000 entreprises clientes de la banques. Son influence sur l’économie suisse est loin d’être marginale. Le mutualisme est pensé de manière bien différente qu’en France. La banque organise des foires pour permettre à ses clients de se développer et écouler leurs Francs WIR. Un autre aspect intéressant de cette banque, c’est que la monnaie appartient vraiment aux clients de la banque et si la création monétaire se faire ici aussi en échange de dette, la dette appartient aux clients de la banque et cela change tout.

Bon, pour que je vote pour l’UPR, il faudra un peu plus que le référendum d’initiative populaire et/ou la sortie de l’Euro. L’objectif est bien une recréation du fonctionnement de la monnaie pour sortir du système de prédation actuel. Comme personne ne le propose aujourd’hui, je risque de voter avec mes pieds, car si nous ne le faisons pas, le président, quel que soit sont parti, n’aura aucun pouvoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe