bakerstreet bakerstreet 11 mai 2016 14:07

Intéressant, vous donnez envie de lire ce livre prometteur. Ce monde n’est pas fait pour le vieil homme, et encore moins pour la jeune femme, surtout dans les sociétés monothéistes, dont la religion n’est qu’un prétexte à valider les appropriations, les pires exactions sous le prétexte qu’un dieu omnipotent archaïque leur a donner tous les droits. 

Cela existe depuis si longtemps, mais a fait encore on le sait des progrès considérables, dans la régression et la bêtise....Vive la société laïque, qui met les gens au pied du mur de leurs responsabilités !
 Que peut on espérer d’une religion qui cache le visage des femmes, leur corps, validant par là qu’il est quelque chose de démoniaque, d’honteux, ou de si follement excitant, qu’il ne peut être dévoilé que par son propriétaire officiel et exclusif : Les autres hommes étant vu comme potentiellement dangereux, et incapables de refréner leurs désirs...Voilà l’école des tarés, du complexe, de la honte, de la culpabilité, de l’envie, du passage à l’acte, de l’appropriation, du péché....Voilà du matériel pour les écrivains, sans doute, mais dont ils se priveraient bien, à charge pour eux de décrire des sociétés heureuses, épanouies, et égalitaires. Instruites par des paradigmes de respect envers toute chose. Imagine, comme disait John Lennon. Non, on n’avait pas imaginer arriver ci-bas....La société indienne présente bien des défauts, et des inégalités, dans sa formidable complexité, mais pourtant ce n’est pas la pire, indépendamment évidemment des crimes monstrueux que vous évoquez, et qui sont devenus exponentiels. Plusieurs cas de viols collectifs ont défrayé la chronique, comme celui d’un couple de touristes suisse qui voyageaient en vélo, ce qui est nouveau, en rapport avec l’inde que j’ai connu il y a bien longtemps de cela dans les années 70, mais qui était loin d’être idyllique par ailleurs. Sans doute la rencontre de la modernité mal comprise, trop rapide et sauvage, avec un monde de rites et d’interdits millénaires tout à coup renversées....Mais malgré tout c’est un pays où des associations se battent pour le sort des femmes, contre la dote, le système des castes, avec un certain succès. La rencontre de la modernité et de la tradition pourra t’elle se faire de façon harmonieuse, ou sera t’elle une erreur tragique ? Je suis optimiste malgré tout pour l’inde, en raison de sa formidable jeunesse, de sa beauté, de sa culture, et du soin que certains apportent à l’éducation, en particulier des fillettes, qui est encouragée là bas, contrairement à d’autres pays. Un très bon film est passé sur arte, il y a une huitaine : Magnifique, universel, et qui donne une image très bonne de l’inde moderne 
Trailer du film The Lunchbox - The Lunchbox Bande-annonce VO 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe