OMAR 11 mai 2016 18:01

Omar9

Salut astus et merci de m’avoir fait connaitre cette écrivaine et son œuvre.

Quelques annotations personnelles :
« Bilqiss » se traduit « avec mesure »...
Or, « elle a contribué à tuer son violeur de mari,  » et non pas son père qui est à l’origine de son viol « halal »...
Eh oui, on diabolise avec raison, cette merde de M. Merah, jamais ce roi diabolique de Salmane ben Abdelaziz Al Saoud...

Et puis, cette Léandra, c’est un peu la cavalerie des films western qui arrive au bon moment pour éliminer ces sauvages d’indiens.
Ou peut-être aussi Tarzan qui fera fuir ces bêtes féroces, ces animaux....

Allez, j’ai bien aimé votre article et apprécié l’idée générale qui se dégage de l’œuvre de Saphia Azzeddine.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe