njama njama 28 mai 2016 08:42

Sauf erreur dans ses étymologies et acceptations anciennes le mot Europe n’avait pas un sens politique. Et encore moins une conception fédérale.

L’Europe telle qu’on l’entend aujourd’hui est une création politique du XX° siècle dont la genèse n’a rien à voir avec la Grèce.

Le mot Europe c’est le mouvement romantique allemand qui le premier y fait référence, au mépris de toute analyse historique. Novalis ( Friedrich von Hardenberg) écrit L’Europe et la Chrétienté un essai politique publié en 1826 ... dans lequel il réhabilite le Moyen Âge d’avant Luther et rêve d’un retour à l’âge d’or dans une Europe purifiée par la foi retrouvée.

Hegel fait aussi allusion à l’Europe, médiévale, par rapport à la chrétienté aussi, mais comme un ensemble dépassé.

Chrétienté et démocratie historiquement hormis notre période contemporaine ça n’a jamais existé. Le christianisme ne portait en lui les germes de la démocratie, le Vatican reste tout de même la dernière monarchie absolue sur cette planète.

L’Union paneuropéenne internationale a été fondée au lendemain de la Première Guerre mondiale, en 1926 à Vienne, par le comte Richard Coudenhove-Kalergi qui a publié en 1923 son livre-manifeste Paneuropa où il préconise la création d’une union des États européens.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe