jack mandon jack mandon 8 juin 2016 16:03

@njama

Sauf erreur dans ses étymologies et acceptations anciennes le mot Europe n’avait pas un sens politique. Et encore moins une conception fédérale.

L’Europe telle qu’on l’entend aujourd’hui est une création politique du XX° siècle dont la genèse n’a rien à voir avec la Grèce.

La question n’est pas la, l’Europe exista avant la lettre, à travers l’histoire et ses conquêtes. Elle prit une forme méditerranéenne avec Alexandre, s’élargissant considérablement en intégrant les pays, dans toutes les directions de la rose des vents avec Jules,
tanguant vers la Germanie avec Charlemagne. Avec le saint empire romain germanique se rétractant graduellement entre le IXe et le XVIIIe siècle, pour éclater définitivement sous l’impulsion du 1er empire. L’Europe des conflits est la seule réalité, le reste et vue de l’esprit, traités ou pas. Une construction branlante pour un empire américain qui a toujours veillé à son anéantissement...en douceur.
Aidé en cela par les britanniques qui ont toujours pensé qu’une Europe de paix mettait en péril leur tranquillité. 

Seul, le caractère génésiaque m’intéresse pour son aspect culturel.
La culture, par essence, reflète l’harmonie de l’être et fait grandir l’humanité. Pour les politiques à l’école de Gorgias, c’est un travail de prédation et de destruction.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe