bakerstreet bakerstreet 28 juin 2016 15:25

@Hijack
Effectivement, vu le périmètre de votants taillé sur mesure pour le oui, les sondages donnaient plus de 60%...Les gens se sont ils informés. Y a eu t’il des gogos croyant dans un premier temps pensant que ce projet donnerait 3000 emplois comme le prétend en toute impartialité « les ailes pour l’ouest », préférant faire rêver le chômeur moyen que de s’adresser à sa conscience citoyenne, pour revenir sur leur vote. Voilà comment l’argumentation économique, et démagogique, pour ne pas dire mensongère, induit et provoque un vote. 


Voilà pourquoi si vous faites un référendum à Fessenheim sur la fermeture ou non de la centrale, vous savez d’emblée qu’elle ne fermera jamais....les intérêts liés à l’absence d’impôt local payé par areva ou edf court-circuitent l’intelligence. Pas de fusibles à ce niveau chez les électriciens ! On bidouille le tableau....

Le référendum n’est de toute façon pas le nec de la démocratie, même si elle semble la panacée. Cameron l’a compris un peu tard. On joue avec le feu, en provoquant des réponses archaïques de la foule, qui ne répond que rarement à la question posée, mais y voit une opportunité de rejeter un gouvernement, un bouc émissaire, et reste au niveau des pâquerettes, privilégiant ses intérêts immédiats, en se foutant totalement de l’intérêt général ; le comble de la supercherie étant atteint quand il est local , pour répondre à un problème dont le cadre géographique , environnemental, sociologique et politique le dépasse. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe