Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 juillet 2016 20:59

@chantecler
Oui, les économies budgétaires imposées par l’ UE, que les politiques appliquent avec zèle, tout en déplorant les effets, sont la cause de dysfonctionnements, mais il y a quand même des explications à demander sur le fonctionnement réel des services de sécurité...

« On sait que la gendarmerie [française] n’est pas intervenue alors qu’elle était présente sur place, a affirmé le député. On sait que la force Sentinelle, qui avait six militaires en armes devant le Bataclan, n’est pas intervenue au moment où le carnage se produisait au Bataclan. »

« Ils ont estimé qu’ils ne devaient pas intervenir car leurs règles d’engagement ne prévoyaient pas qu’ils devaient intervenir. Leurs règles prévoyaient qu’ils ne pouvaient que se protéger eux‑mêmes. C’est tout à fait incroyable, hallucinant. » Le Soir et 7sur7.be

L’explication fournie pour justifier la non-intervention n’a effectivement aucun sens. Le mandat du projet Sentinelle de la France sous l’égide du ministère de la Défense est pourtant clair à cet égard. L’opération Sentinelle a été lancée en janvier 2015 à la suite de l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo. Son mandat (établi le 13 novembre 2015) est le suivant :

« L’opération Sentinelle vise à protéger les Français et sécuriser, en appui des FSI, les sites les plus sensibles à Paris et en province. »(...)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe