jack mandon jack mandon 24 juillet 2016 12:38

@Jo.Di

«  Les fauves urbains de l’économie souterraine qui brûlent rituellement des voitures ne sont pas des enfants d’ouvriers en révolte qui se battent par haine de la marchandise, mais des paumés incultes adorateurs du fric, de ses modes insanes et de toutes ses grossières insipidités. Bien loin d’être des persécutés en rupture, ce sont les enfants chéris du système de la discrimination positive de l’anti-subversif, les talismans médiatiques de l’ordre capitaliste à révérer ».

Francis Cousin dé&crit le garde chiuorme du bas, « l’intouchable » cher au Capital ....

J’ajoute que je pense la même chose de l’équipe gouvernementale qui dissimule sa brutalité sous l’apparence du savoir être.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe