jack mandon jack mandon 25 septembre 2016 07:09

@EtincelledeMer

Je retiens deux visions du monde, à mon sens tout aussi subtiles.
Celle de Jésus évoquant le monde de l’invisible devant Pilate et celui sincère, intelligent et réaliste de Karl Marx.
Dans les deux cas de figure, ces deux perspectives furent dévoyées par celui du pouvoir illusoire sous toutes ses formes.

Marcher dans les pas de ces deux personnages apporte une certaine paix intérieure et rend même plus intelligent. L’état du monde fait la démonstration que les choix majoritaires se portent ailleurs. Peu de foi, peu de réalisme...le chaos.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe