jack mandon jack mandon 22 septembre 2016 13:26

@ Etincelledemer

les féministes d’hier qui prônaient les seins à l’air, défendent aujourd’hui le port de la burqa....par féminisme !!!!!!

Absolument logique, dans les deux cas de figure, il s’agit d’une manifestation de l’hystérie. Une affection aux conséquences variables selon les latitudes. Partage absolu d’un même état d’esprit quant au fond.

Dans le même panier, j’ajouterai ceux qui se défoncent le crâne sur le mur...même des lamentations, ceux qui dégradent leurs articulations des genoux, en fixant le tabernacle et ceux, techniciens de surface, qui se vautrent sur le sol, le cul en l’air, avec l’intention d’entreprendre un nettoyage radical. Tous des chieurs, des empêcheurs d’aimer en rond.

Dans tous les cas de figure, des neurones encrassés en appellent au même souci d’un ménage extérieur projectif.
« S’occuper de soi et cesser d’emmerder le monde, » c’est mon conseil après long temps de vie .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe