Baba Yaga Baba Yaga 8 août 2016 01:02

RAPPEL ARTICLE DE CARLO REVELLI en2006 : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-jean-pierre-chevenement-et-11811

"

Que faut-il penser quand un journaliste d’investigation respecté écrit un livre pour nous expliquer que la CIA a recruté en Bosnie les terroristes qui ont contribué aux attentats du 11 septembre ? Que faut-il penser quand un ancien ministre de la défense et de l’intérieur, Jean-Pierre Chevènement, décide d’écrire la préface d’un tel ouvrage en déclarant qu’il « constitue une mine de révélations pour quiconque cherche à comprendre les enjeux géostratégiques mondiaux » ? Que faut-il penser quand le FBI déclare qu’il n’existe aucune preuve à ce jour qui permette d’associer Ben Laden aux attentats du 11 septembre ? Que faut-il penser quand aucun média français ne traite de ces sujets ?

Jürgen Elsässer est un historien et journaliste allemand spécialiste des Balkans. Il a écrit une douzaine de livres de géopolitique au cours des dix dernières années ; ancien rédacteur en chef du quotidien berlinois Junge Welt, il a également été rédacteur de nombreux quotidiens et hebdomadaires allemands. Quelques approfondissements biographiques sont disponibles sur son site, sur celui de son éditeur ou sur la Wikipedia allemande.

Le 1er avril 2006, Jürgen Elsässer sort la version française d’un ouvrage dont on n’a pas beaucoup entendu parler en France : Comment le Djihad est arrivé en Europe.

Ce petit livre s’est vendu uniquement à 6000 exemplaires en Allemagne, et la version française, publiée en Suisse par un tout jeune éditeur (Xenia), n’est pas bien distribuée en France (quasiment introuvable en librairie, trois semaines de livraison sur le site de la FNAC, distribution indirecte sur Amazon...). Or, tant le profil de l’auteur du livre (un journaliste d’investigation respecté) que celui de l’auteur de la préface (un ancien ministre de l’intérieur français) devraient permettre d’établir un minimum d’intérêt et de confiance...

Très succinctement, nous pouvons dire que dans son long travail d’investigation, l’auteur a essayé de prouver le lien existant entre les guerres dans les Balkans et les attentats du 11 septembre 2001. Ainsi, en remontant la piste des kamikazes du 11 septembre, il est arrivé directement en Bosnie où les moudjahidin sont recrutés et entraînés par les services secrets occidentaux, la CIA en tête....

Une synthèse du livre est disponible sur le site de l’auteur et ceux qui souhaitent aller plus loin peuvent également écouter le podcast audio de la conférence qui s’est déroulée avec l’auteur le 6 mai 2006, au prestigieux Club suisse de la presse (qui comprend parmi ses membres des prix Nobel et des prix Pulitzer) et qui était intitulée : "Comment le Djihad est arrivé en Europe : Islamisme et services secrets".

Une journaliste suisse, Silvia Cattori, a également interviewé Jürgen Elsässer et a publié son entretien sur plusieurs médias « alternatifs » ou militants (Voltairenet, Bellaciao, Oulala, Le Grand Soir...). Certains extraits de l’interview sont intéressants et montrent bien le très fort scepticisme de l’auteur allemand face à la thèse officielle de l’administration américaine :

« C’est le seul ouvrage qui établisse le lien entre les guerres dans les Balkans des années 1990 et les attentats du 11 septembre 2001. Tous les grands attentats, à New York, à Londres, à Madrid, n’auraient jamais eu lieu sans le recrutement par les services secrets américains et britanniques de ces djihadistes à qui l’on attribue les attentats. [...] Les informations que j’ai collectées à de multiples sources démontrent que ces djihadistes sont des marionnettes entre les mains de l’Occident et non pas, comme on le prétend, des ennemis. »

Est ce qu’on avance ??


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe