doctorix, complotiste doctorix 24 août 2016 09:11

@pemile

Ainsi, c’était cela, votre but ? Me cramer ?
Vous « faire » un notable, avoir la jouissance de l’insulter et de le salir pour paraître moins minable ?
Mais c’est raté.

Je n’en sors pas sali, et vous n’en sortez que plus minable, non par vos idées, qui sont d’autant plus respectables que ce ne sont pas les vôtres, mais par votre hargne et votre haine affichées.
Vous avez montré votre incapacité à ouvrir votre esprit et à tolérer le dialogue contradictoire.
Vous avez trépigné comme un petit garçon capricieux à qui on refuse une sucette, et manié l’insulte avec volupté.
Bref, vous ne sortez pas grandi de ces échanges, quand bien même vous détiendriez la vérité, ce qui est une possibilité que je ne nie pas. J’ai juste présenté une antithèse non conformiste, et c’est une chose que vous n’avez pas supporté, parce que les changements sont insupportables aux esprits faibles, qui ont besoin de sécurité à tout prix.
Vous n’aurez pas mon numéro de médecin, parce que j’ai des causes médicales à défendre, bien plus importantes, ce que je ne peux faire que dans l’anonymat, et vous le savez bien.
Maintenant, on peut imaginer d’autres hypothèses que votre incapacité à supporter votre absence de diplômes, et votre jalousie face à un titre qui a bien plus d’importance à vos yeux qu’aux miens.
Par exemple, essayer de décrédibiliser un médecin qui s’oppose au dogme vaccinal, moyennant rémunération ? N’étant pas plus paranoïaque que la moyenne, je ne m’étendrai pas sur cette hypothèse, mais elle existe. Simplement, je pense que l’industrie pharmaceutique embaucherait des gens plus intelligents et plus capables de garder leur calme et leur dignité, et pas un gamin mal élevé.
Ce qui vous dédouane, en quelque sorte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe