Pascal L 7 septembre 2016 18:01

@zak5
Nazisme : rien que dans les camps : entre 4 et 5 millions de victimes.

Stalinisme : nombre de victimes civiles : entre 4 et 5 millions.
Maoïsme : victimes du Grand bond en avant : entre 13 et 60 millions.
Combien de victimes de Pol-Pot, des Kim en Corée du Nord ?

Il s’agit aussi d’idéologies messianistes, même si c’est sans Dieu. A chaque fois, la recherche d’un pouvoir absolu est le moteur de l’horreur. La dilution mondiale du terroriste islamiste est une force, mais aussi une faiblesse. Les Musulmans qui sont considérés par ces malades comme devant fournir les troupes sont trop répartis dans la population pour pouvoir accepter l’idéologie sans réserves. Certains suivent, d’autre pas. Internet est utilisé pour répandre la propagande, mais peut aussi être utilisé par les Musulmans pour comprendre le monde, y compris dans les Pays ou certains livres sont interdits. Les travaux de l’exégèse scientifique du Coran ne peuvent rester cachés. Il est logique que ces travaux provoquent une réaction de déni, mais il n’en sera pas de même avec la prochaine génération qui se sera habitué à ces discours. Cela crée probablement un sentiment d’urgence chez les salafistes qui devront gagner ou disparaître. Je parie sur leur disparition, mais pas immédiatement. L’Islam littéraliste est l’idéologie qui aura duré le plus longtemps dans l’histoire, mais a duré justement parce qu’il ont abandonné leurs revendications sur le monde lorsqu’il n’étaient pas en position de force. Je ne crois pas qu’il soient passé aujourd’hui en position de force, il y a juste ce sentiment d’urgence face à la marche du monde.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe