ricoxy 4 octobre 2016 23:45

►velosolex
 
Avec l’écran, grand ou petit, le spectateur est en quelque sorte pris en charge, bercé par l’image, qui l’infantilise. Le spectateur absorbe, passif, l’image ; il n’a pas à tout reconstruire comme dans la lecture, phénomène actif.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe