philouie 5 octobre 2016 11:36

Il aurait sans doute été préférable que le pape vérifie d’abord l’existence et le contenu des manuels incriminés avant de porter ces jugements inadaptés auxquels la ministre concernée et les organisations professionnelles ont rapidement et clairement répondu.

La bonne blague, ça fait plus de 50 ans que la théorie des genres est mise en pratique à l’école et ça s’appelle la mixité. déconstruire les genres en modifiant les conditions de la construction genrée.
Il est temps que le pape se réveille.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe