Harry Stotte Harry Stotte 5 octobre 2016 20:36

@Vipère


«  les féministes ont beaucoup perdu, à revendiquer une liberté mythique... »

 

Ne croyez-vous pas que ce que vous appelez « féministes » étaient - et sont - des femmes dont le destin, tracé d’avance, ne s’est jamais inscrit dans la perspective ni sous la « menace » de « doubles journées, au bureau, à la caisse d’un magasin, et autres boulots ingrats et moins bien payés que les hommes. » ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe