alkoussekousse alkoussekousse 28 octobre 2016 18:16

L’issue du bras de fer était hélas prévisible. Certains des députés wallons ont sans doute été corrompus pour céder à la pression, d’autres ont pris peur devant l’ampleur des menaces. Cet échec constitue une sorte de démonstration que la démocratie (littéralement le pouvoir du peuple) va contre le peuple. Et cette démonstration implacable a sans doute été voulue par les oligarques anglo-saxons et leurs alliés israéliens, saoudiens, qataris, turcs, anglais, allemands, français, etc. Ils nous préparent ainsi à rejeter le système démocratique et à accepter la future dictature mondialiste, collectiviste et totalitaire qu’ils cherchent à nous imposer. Mais en dépit des mauvaises intentions de l’oligarchie mondialiste il est est clair que cette démonstration pratique est valable et s’impose à tous de manière claire et même irréfutable.

Il nous faut maintenant imaginer un autre système dans lequel l’information circule dans les deux sens : depuis la tête vers la base et en sens inverse depuis la base vers la tête. Pierre Hillard, le grand historien français et penseur-pourfendeur du mondialisme soutient que ce système a existé en France. La seule possibilité, dit-il, c’est que le pouvoir politique soit soumis à la transcendance divine et pratique avec fidélité son enseignement. En d’autre terme pour en finir avec le mondialisme il faudrait renouer avec le passé que le mondialisme a détruit en assassinant le roi de France, représentant du Christ sur terre.

Il est clair que cette idée de Pierre Hillard n’a aucune chance de convaincre les grandes masses françaises athées, panthéistes ou gnostiques. Elles tiennent à ce qui les détruit comme à la prunelle de leurs yeux. Mais les épreuves arrivent : la déflation, la dépression, la misère, le brigandage, la guerre civile, peut-être les épidémies... Et quand l’esprit rebelle aura souffert dans sa chair par la main même de ceux dont il partageait les croyances alors peut-être sera-t-il prêt à entendre un autre son de cloche ? ¿ Quién sabe ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe