Didier Barthès 4 novembre 2016 20:31

@zygzornifle

Evidemment la planète s’en remettra, mais il faut accepter cette convention d’écriture, quand on dit « la planète est en danger » on entend les équilibres biologiques pas le bloc rocheux constituant la planète.

Oui 1000 ans ce n’est rien pour la planète, toutefois si nous exterminons vraiment toutes les espèces de grands animaux c’est sans doute plusieurs centaines de milliers d’années voir plusieurs millions d’années qu’il faudra pour retrouver des animaux aussi extraordinaires que les grands prédateurs, les éléphants, les rhinocéros et toute la mégafaune, ce serait quand même sacrément dommage de faire ça.

Or notre nombre plus que toute autre chose nous y conduit tout droit et à grande vitesse.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe