sarcastelle 2 novembre 2016 21:43

Un aéroport de plus ou de moins situé ici ou ailleurs, ce n’est pas très important. Cependant, il est certain que si l’état laisse bafouer le fonctionnement démocratique qu’il est supposé faire marcher, il peut s’attendre à voir diverses minorités agissantes bloquer tout ce qu’elles voudront dans l’avenir. Le nucléaire sera vraisemblablement aux premières loges (ça commence en Lorraine), ce qui est autrement important qu’un aérodrome.

.
Il doit être bien démotivant de voter pour des partis qui se ramassent des deux ou trois pour cent, car à ce rythme le grand soir n’est encore pas pour cette année. Aussi, certains électeurs chroniquement déçus par leurs résultats pensent-ils sérieusement que le respect des formes du pouvoir dans un pays de scrutin majoritaire est facultatif. Alors, Manuel, tu dors ? 
.
Il aurait tort. Les révolutionnaires sympas qui ont gratifié la collégienne que j’étais de trois semaines de vacances imprévues par un beau mois de mai il y aura bientôt cinquante ans, se sont pris juste après un raz de marée conservateur jamais vu aux législatives anticipées du mois suivant. Mais c’était une époque paisible, et à montrer aujourd’hui un peu trop d’impuissance du pouvoir, à force d’exaspérer la majorité en notre époque moins détendue que jadis, on pourrait se retrouver avec d’autres désastres électoraux qui me tentent beaucoup moins que 50 et quelques % de députés UNR !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe