fatallah 10 novembre 2016 20:52

Je viens de voter négativement votre article, pour ces aspects survivalistes. L’initiative sociale a du mérite mais noyée dans un magma que je n’approuve pas.
Le métier de paysan est certainement noble mais intéresse peu de monde.
M.Mélenchon, fort justement dans ses discours, présente le programme d’un retour à la terre, avec un équivalent de 400.000 emplois. Et il mentionne qu’il sera difficile de trouver 400000 candidats pour mettre les mains dans la terre. Il y a doublement raison :

  • de promouvoir les emplois pour produire localement et bio
  • de prévoir la difficulté de recruter

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe