roman_garev 14 novembre 2016 12:17

@Jelena
Bonjour Jelena.

Comme vous l’avez, j’éspère, remarqué, Poutine n’est pas de ceux qui tombent facilement dans un piège. Sans doute pour savoir parfaitement les tendre smiley 
Moi je pense de loin plus à la situation militaire et de son développement où Poutine serait plutôt le maître (Syrie, Yémen, Irak, Donbass) qu’à la financière, où le poids de la Russie est loin d’être décisif.
Que Trump en parle aux Chinois.
En tout cas, si Poutine accepte un compromis, soyez sûre qu’en fait (à la longue) ce soit une victoire smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe