HELIOS HELIOS 14 novembre 2016 22:25

@Fifi Brind_acier

bizarre, je dois être anormal...

j’ai une petite tendresse pour tous ceux qui ont galéré a l’école, ont eu du mal pour créer leur boutique ou trouver un job, qui se sont levé l’âme pour acheter/construire leur maison, elevé leurs gosses, payé leur santé, leurs impots et apres avoir fini de payer tous les credits, celui de la maison, de la bagnole et des equipements divers... quelquefois celui de la croisière offerte pour les 30 ans de mariage... 
... et bien a tous ces gens que certains commentateurs donnent le qualificatif de fachos, de beaufs etc... j’avoue que je comprends qu’Obama pas plus que Clinton ne soient leur choix pour conduire leur avenir... je comprends parfaitement leur révolte et je l’approuve.

 Trump ne les sauvera probablement pas non plus, mais au moins tous ces citoyens lambda sauront a qui reprocher leur malheur alors que tous les bien-pensants, ceux qui savent et qui n’ont pas d’autre solution que de les ruiner parce que c’est de leur travail que peut survivre un pays et qui creent la richesse...

...ils pourront se dire... si j’avais su... alors qu’avec Hillary, ils auraient dû, comme ici en France, baisser la tête, payer et subir par dessus, la perte de dignité imposée par l’ensemble de la classe politique, relayée par les media aux ordres.

Même ceux qui semblent les defendre, continuent de vouloir leur faire avaler une pilule hautement amère... alors, tout ce que je lis, pfff, des mots quand, au soir d’une vie, on vient vous raconter que vous ne laisserez rien a vos enfants, et que ceux-ci devront partager leur pays, leurs villes et leurs quartiers, leurs entreprises (celles de leurs patrons) avec les va-nu-pieds ce que le travail d’une vie à construit... et là c’est le pire puisqu’il est impossible de recommencer, ainsi va la vie.

... comprenons maintenant que la-bas, aux USA, ceux qui ont voté Trump, ont probablement envoyé une message clair ...

bien a vous tous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe