hervepasgrave hervepasgrave 17 novembre 2016 16:45

@bob de lyon
Bonjour, une chose que je retiens de ton commentaire n’est que cette petite phrase lourde de sens :
« J’ai réévalué à la hausse ma responsabilité dans cet effritement sociologique »
.
Rassure toi ,pour ma part j’ai toujours essayé d"éduquer mes enfants ,mes apprentis,mes collègues et amis pour qu’ils se remettent en cause.Pour qu’ils ne suivent pas la ,les modes sans réflechir un bref instant.Chose vaine.Si les syndicats s’effondrent c’est bien de leurs fautes.Ils n’ont compté que sur les cotisants et le nombre de gens directement avec eux. être syndicaliste dans une société de millier de personnes est une tâche bien pénard. Alors qu’ils auraient du s’élargir vers la masse majoritairement petite de gens isolés. Non ! des grèves sur du pq,ou greffer mille choses sur une revendication c’est cela qu’ils ont fait.Les syndicats sont morts,ce n’est que de leurs fautes,pas plus. Et puis combien de syndicalistes dans de grandes entreprises ont fini par être des cadres ? Cherchez donc les erreurs.Pas mieux que nos dirigeants. Je pourrais vous donnez dans les derniers exemples en date .Devenir acteur de théâtre, devenir parlementaire européen et tout ce que nous ignorons ici et là et a toutes les échelles.Alors ! navrant,non c’est le résultat logique et certainement escompté pour d’autres.
Nous sommes arrivés dans un puits sans fond ,tout pour nous pousser un peu plus en bas,mais rien pour nous remonter..Qui a du courage pour dire qu’il a fait des erreurs ou c’est mal conduit ? tu as déjà fait un pas et c’est rare aujourd’hui .mais c’est surtout une négligence que les générations futures ne devront pas faire,comme cela est depuis la nuit des temps.
Je vais bien ! tout va bien,non !non ! c’est plutôt pour faire la paix prépare la guerre qui est réelle. Alors quand le société est a peu prêt stable ,il faut se préparer au pire.Mais là ,ouh ! je ne sais pas si cela verra le jour ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe